Navigation – Plan du site

Présentation

Revue interdisciplinaire à comité scientifique, les Cahiers d'EMAM se proposent de contribuer à la restitution des savoirs en sciences sociales sur le Monde arabe et la Méditerranée. La revue est ouverte aux analyses traitant des questions urbaines, des processus de constructions/reconfigurations territoriales dans leurs dimensions historiques, sociales, économiques et politiques ainsi que leurs interférences avec le reste du monde.

S'inscrivant dans la continuité des Cahiers d'URBAMA (parus entre 1988 et 2000 et dont la mise en ligne est prévue sur ce même site), la revue perpétue ainsi une tradition d'édition qui doit permettre l'échange et le débat scientifique entre chercheurs confirmés et doctorants, mais aussi entre le monde de la recherche et celui des professionnels, des acteurs de l'aménagement et des acteurs sociaux.

Les Cahiers d'EMAM doivent notamment stimuler la valorisation des travaux des chercheurs basés dans le Monde arabe et méditerranéen. Les approches nouvelles, les travaux en cours ainsi que les démarches comparatives sont privilégiés (se reporter à "Procédure de publication et de sélection").

Dernier numéro en ligne
24 | 2015
Sahara occidental: mémoires, culture, histoires

Sahara occidental: memorias, cultura, historias

Le présent numéro des Cahiers d’EMAM constitue un numéro thématique bilingue consacré au Sahara occidental. Il réunit les résultats d’un projet de recherche triennale (2008-2011) mené dans le cadre d’un financement du ministère espagnol de la Science et de l’Éducation et coordonné par l’Université autonome de Madrid. Les textes sont organisés selon trois parties : la première partie offre un aperçu de la réalité  socio-historique du peuple sahraoui ; la deuxième partie se compose de textes qui se focalisent notamment sur une approche d’économie politique du colonialisme espagnol alors que les articles de la troisième et dernière partie portent sur la manière dont s’est construite – et se construit toujours – l’histoire du Sahara occidental et les mémoires du peuple sahraoui. Les textes rassemblés offrent donc un ensemble de réflexions critiques, historiques et sociales assez variées, permettant au lecteur de prendre conscience de plusieurs scénarios interprétatifs au sujet de l'histoire de la société saharienne et du peuple sahraoui.

***

Tous les articles qui composent le présent numéro des Cahiers d’Emam ont été rédigés initialement en espagnol, avant que d’être traduits en français, hormis celui de M. Jesús M. Martinez Milán, que l’auteur a présenté lui-même en français, et celui de M. Francesco Correale, dont la version d’origine est en italien et qu’il a par la suite traduit dans les deux langues d’usage de ce numéro. Les lecteurs trouveront les textes dans les deux langues, à la fois dans la version en ligne et dans la version papier.

Le travail des responsables éditoriaux n’a pas consisté seulement dans la collecte des textes et dans leur organisation, mais aussi dans la supervision et le suivi des traductions par le biais d’un échange continuel avec les auteurs et le comité éditorial de la revue. L’objectif poursuivi était, en effet, de restituer dans la version française  le sens le plus authentique, et pas seulement littéral, des textes originellement écrits en espagnol.

C’est pourquoi, en tant qu’éditeurs de ce dossier, Francesco Correale et Juan Carlos Gimeno Martín tiennent à remercier les membres de la rédaction des Cahiers d’Emam, et notamment M. Pierre Signoles, pour sa lecture et la révision de l’ensemble des articles dans leur version française, et Mme Sophie Caratini pour sa révision du texte de Mme Claudia Barona Castañeda. Ils adressent aussi leurs plus vifs remerciements à Mme Florence Troin pour, entre autres, le travail effectué en matière de cartographie et d’iconographie, ainsi qu’à M. François Fièvre pour le sérieux et l’efficacité avec lesquels il a mis en ligne tous les articles de ce numéro des Cahiers d’Emam.