Navigation – Plan du site

Présentation

Revue interdisciplinaire à comité scientifique, les Cahiers d'EMAM se proposent de contribuer à la restitution des savoirs en sciences sociales sur le Monde arabe et la Méditerranée. La revue est ouverte aux analyses traitant des questions urbaines, des processus de constructions/reconfigurations territoriales dans leurs dimensions historiques, sociales, économiques et politiques ainsi que leurs interférences avec le reste du monde.

S'inscrivant dans la continuité des Cahiers d'URBAMA (parus entre 1988 et 2000 et dont la mise en ligne est prévue sur ce même site), la revue perpétue ainsi une tradition d'édition qui doit permettre l'échange et le débat scientifique entre chercheurs confirmés et doctorants, mais aussi entre le monde de la recherche et celui des professionnels, des acteurs de l'aménagement et des acteurs sociaux.

Les Cahiers d'EMAM doivent notamment stimuler la valorisation des travaux des chercheurs basés dans le Monde arabe et méditerranéen. Les approches nouvelles, les travaux en cours ainsi que les démarches comparatives sont privilégiés (se reporter à "Procédure de publication et de sélection").

Dernier numéro en ligne
26 | 2015
Made in China. Commerce transnational et espaces urbains autour de la Méditerranée

Made in China. Transnational trade and urban spaces around the Mediterranean basin
Note de la rédaction

Ce dossier, publié sous la forme d’un numéro thématique des Cahiers d’EMAM, a l’ambition d’apporter un nouvel éclairage sur les routes, les places et les acteurs du commerce transnational. Les contributions rassemblées portent principalement sur l’Algérie, mais elles traitent aussi du Maroc et de la Tunisie, tandis que quelques autres concernent, au-delà de l’ensemble régional maghrébin, le Kurdistan et la Chine. Cette ouverture était l’occasion d’insister sur la portée générale du processus étudié, celui de la montée en puissance du commerce transnational qui se traduit par la multiplication des sources d’approvisionnement des marchandises, une imbrication croissante de liens sociaux et spatiaux mais parfois aussi des formes de côtoiements (Africains sub-sahariens et Chinois au Maghreb, Arabes en Chine…) et ceci à différentes échelles, depuis les places marchandes insérées dans ces formes de négoce (à Oran, Constantine ou Yiwu) jusqu'aux régions (Moyen Atlas marocain, Jeffara tunisienne ou Kurdistan irakien).

Les contributions sont regroupées selon trois grands thèmes : l’émergence et le fonctionnement des places marchandes ; les interactions, concurrences et conflits d’usage dans les espaces publics commerçants ; les maillages, connexions et diversités des lieux du commerce transnational du local au global.

Ce dossier est le résultat d’un travail collectif mené par des chercheurs basés à Toulouse, Aix-en-Provence, Oran, Constantine et Sétif en Algérie. Il a bénéficié depuis 2010 de plusieurs soutiens qui ont permis les missions d’étudiants et de chercheurs dont les résultats sont livrés dans ce numéro des Cahiers d’EMAM, ceux de la MSH de Toulouse, de l’INSHS (programme SOCMED), de l’AIRD (programme ECOMIG piloté par Sophie Bava), du Labex SMS (programme MONDIS-MEDAFE portant référence ANR 11–LABX-0066) et du PNR 19–Populations et Sociétés (Algérie) et de l’IRMC. Il a été enrichi par les échanges permis lors de rencontres avec de nombreux collègues, tenues à Oran, Toulouse, Cerisy, Marseille et Tunis. Ces manifestations ont soudé un groupe de recherche et ouvert de nouvelles pistes d'investigation.

Olivier Pliez et Saïd Belguidoum, les responsables de ce dossier, tiennent à remercier particulièrement l’équipe de rédaction des Cahiers d’EMAM, Bénédicte Florin, Pierre Signoles, Florence Troin pour leur remarquable travail de suivi, leurs lectures exigeantes, minutieuses et averties, leur entrain qui ont permis l’aboutissement d’un dossier qui se veut être une contribution nouvelle dans la compréhension des circulations transnationales et leurs effets sur les sociétés maghrébines.

SB & OP